La domination des Arabes sur les côtes du Kenya et de Tanzanie a duré plus de cent ans.
Les boutres arabes, remplies d'esclaves, d'épices et de bois, utilisés pour transiter entre les ports de Shimoni, Mombasa et Lamu, en utilisant les moussons de Sud Est et de Nord Est, de façon à atteindre les Sultans Arabes…
Toute la côte est témoin de cette présence passée : religions, traditions, populations et immeubles.
L'exemple typique est l'île de Lamu, enclave où la vie semble s'être arrêtée quatre cents ans en arrière, et où les immeubles de 4 ou 5 étages encadrent les rues n'ayant jamais vu une seule voiture.
La villa Flamboyant et la villa Baobab suivent ce style de construction dans lequel les toits sont remplacés par de grandes terrasses pour récupérer l'eau pendant la saison des pluies et les fenêtres sont orientées vers la mousson de Nord Est pour bénéficier des brises de mer pendant la saison la plus chaude.